Deborah Hernould à la Foire aux livres de Bruxelles en février 2019
© Poongraphy / Dolce Group 2019

Deborah Hernould 36 ans, est belge. Diplômée en communication et journalisme, elle travaille dans l’Administration fédérale belge à Bruxelles. 

La première fois que lui vient l’idée d’écrire c’est en avril 2013 au cimetière américain d’Omaha Beach. Cependant, Deborah le dira à la fin de son premier roman Les Larmes d’Auschwitz : Elle n’imaginait pas que six ans plus tard, cette idée un peu folle d’écrire un roman la conduirait à l’édition. L’écriture commence cependant en 2015 sur Wattapad et depuis ses fidèles lecteurs sont de plus en plus nombreux et l’aventure n’est pas prête de s’arrêter. Depuis elle a écrit plusieurs histoires dont un dérivé de son premier roman Les Larmes d’Auschwitz intitulé Les Sentiers de l’espérance et qui devrait sortir courant 2020 aux Editions Poussière de Lune.

Le 10 août 2019 elle publie en auto-édit son ouvrage Le moine maudit disponible sur Amazon.